Un auteur de la Revue Jules Verne : Virginie Champeau-Fonteneau

Publié le par rjv

 

 vf.JPG© : Virginie Champeau-Fonteneau

 

 

BIOGRAPHIE

 

 

Virginie Champeau-Fonteneau est née le 23 janvier 1967 à Nantes. Après une licence de Chimie (1988, Université de Brest), puis une maîtrise (1994, Université de Nantes), elle obtient en 1997 la mention Très Bien au DEA d’Épistémologie, histoire des sciences et des techniques, à l’Université de Nantes. Docteur en histoire des sciences et des techniques avec une thèse intitulée « De l’I.P.O. à l’E.N.S.M. (1919-1969) : les oscillations d’une école d’ingénieurs en quête de son identité entre industrie et recherche sur les matériaux dans la région nantaise. » sous la direction de Gérard Emptoz (2001), passée à l’Université de Nantes. (Mention très honorable avec les félicitations du jury), elle a obtenu en 2003 le Premier prix de thèse de la ville de Nantes.

Chercheur associé au Centre François Viète de l’Université de Nantes, Membre de l’équipe Groupe d’Histoire et de Diffusion des Sciences d’Orsay, UE 1610 Etude sur les Sciences et les Techniques (EST), Université Paris Sud, Virginie Champeau-Fonteneau est actuellement Maître de conférences en histoire et épistémologie des sciences de la matière à l’Université Paris sud.

 

BIBLIOGRAPHIE

  • Une industrie française face à la contrainte : le lin à Cholet (XIXè siècle), in Robert Belot, Michel Cotte, Pierre Lamard, La technologie au risque de l'histoire, Paris, Berg International Editeurs, 2000, pp. 379-387
  • Research on materials in France : the case of the Institut Polytechnique de l'Ouest (avec G. Emptoz)  in Nantes (1919-1939), in H.-J. Braun, A. Herlea, Materials: research, development and applications, Turnhout, Brepols, Volume XV, 2002, pp. 97-106.
  • L'Institut Polytechnique de l'Ouest : un choix pour l'avenir, in Gérard Emptoz (dir), Histoire de l'Université de Nantes, 1460 – 1993 », Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2002, pp 181-190.
  • L'Institut Polytechnique de l'Ouest et l'Ecole Supérieure du Bois : des ingénieurs pour les industries de l'entre-deux guerres, Quaderns d’Historia de l’Enginyeria, 2002-2003, Volume V, pp. 201-210.
  • L’enseignement technique à Nantes après 1919, in Thérèse Charmasson,Formation au travail, enseignement technique et apprentissage, Paris, Editions du CTHS, 2004, pp. 109-122
  • “Rien à inventer, tout à fabriquer”, Chimie et technique dans L’île mystérieuse, in Philippe Mustière, Michel Fabre (coord.), Jules Verne, les machines et la science : Actes du colloque international, Nantes, Coiffard Editeur, 2005, pp. 205-221.
  • André Lefebvre, notice biographique in Jean-Pierre Lobies (dir) Dictionnaire de biographies françaises, Paris, Librairie Letouzey et Ané, 2007.
  • Cyrus Smith et Marcel Bruckmann, deux héros ingénieurs chez Jules Verne, Revue Jules Verne, n°25, mai 2007, pp. 23-31.
  • Louis Bouvault, in Laurence Lestel (coord), Itinéraires de chimistes 1857-2007, 150 ans de chimie en France avec les présidents de la SFC, Paris, EDP sciences, 2008, pp 61-65.
  • L’enseignement des sciences, un cas d’école, Plein sud, spécial recherche 2008/2009, pp 66-71 (avec D’Enfert R, Gispert).
  • Les étudiants étrangers, un enjeu pour le développement de l’Institut Polytechnique de l’Ouest, in Yamina Bettahar et Françoise Birck (dir), Les étudiants en France, l’émergence de nouveaux pôles d’attraction au début du XXème siècle, Nancy, PUN, 2009, pp 73-89
  • Paul Le Rolland (1887-1957), un universitaire dans une école d’ingénieurs, influence et synergie, in A. Grelon, A. Cardoso Matos et M. P. Diego et I. Gouzevitch (ed), Les enjeux identitaires des ingénieurs : entre la formation et l’action, Lisbonne, Editions Colibri, 2009, pp 101-117
  • D’un enseignement de chimie pratique et industrielle à une formation d’ingénieur-chimiste : les débuts de l’Institut de Chimie de Paris (1896-1948), in Pierre Lamard et Nicolas Stoskopf (dir), L’industrie chimique en question, Paris, Editions Picard, 2010, pp 33-65
  • Construction d'un nouveau territoire, l'Institut Polytechnique de l'Ouest, Textes réunis par Monique Bigoteau et Fabienne Leroy, Territoires, Nantes, Maison des sciences de l'homme, 1999, pp. 81-85.

                        1) Fonteneau V, « Une équation qui gaze », Têtes chercheuses, n°14, été 2010, p. 20.

                        2) Fonteneau V et Hervouët P, L’École centrale de Nantes, une aventure humaine pédagogique et scientifique, Nantes, Société nantaise d’éditions et de réalisations, 2009, 297 p.

                        3) Fonteneau V, « Physique (enseignement de la…) », Alain Croix (dir), Dictionnaire des Lycées publics des Pays de la Loire : histoire, culture et patrimoine, Presses Universitaires de Rennes, septembre 2009, pp 473-474

                         4) Fonteneau V et Thomas Y, « L’Institut des Matériaux Jean Rouxel (CNRS/Université de Nantes) : des origines à 2008 », texte accompagnant le DVD. Medialab, mars 2009.

                         5) Fonteneau V, « La chimie accélérée », Têtes chercheuses, n°9, mars 2009, p. 20.

 

 

LIENS

 

 

http://www.tetes-chercheuses.fr/magazines/numero-9/a-la-lumiere-de-l-histoire-351/

Commenter cet article