Un auteur de la Revue Jules Verne : Philippe Blondeau

Publié le par rjv

pb3.jpg

 

BIOGRAPHIE :

 

 Né en 1958 à Senlis, Philippe Blondeau vit actuellement près d’Amiens. Maître de conférences en littérature française à l’IUFM d’Amiens il est membre du Centre d’Études du Roman et du Romanesque de l’Université de Picardie Jules Verne. Il travaille sur le roman du XXe  siècle et s’intéresse plus particulièrement aux œuvres d’André Dhôtel (à qui il a consacré une thèse en 2001) et Pierre Mac Orlan, ainsi qu’à la redécouverte de romanciers peu ou mal connus (parmi lesquels André Laurie). Il est également membre du Conseil d’administration du Centre International Jules Verne et prépare, pour un prochain colloque, une étude sur l’image de Jules Verne dans la presse de son temps.

 

Philippe Blondeau s’intéresse également à la poésie. Il a contribué à diverses revues (Lieux d’êtres, Le Jardin ouvrier, Rétro-Viseur, Sarrazine, Contre-allées…) et publié une dizaine de recueils. Avec Tristan Felix, il a notamment publié deux recueils de « traductions unilingues » et créé en 2005 La Passe, revue semestrielle de création poétique fondée sur la rencontre, l’échange et la collaboration des écritures, expériences régulièrement présentées dans des lectures-spectacles.  Il a par ailleurs organisé en 2008 un colloque consacré à Pierre et Ilse Garnier, colloque dont les actes, Pierre et Ilse Garnier, la poésie au carrefour des langues paraîtront en 2010 aux Presses Universitaires d’Arras.

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Publications récentes :

 

Essai :

 

André Dhôtel ou les merveilles du romanesque, L’Harmattan, collection « Critiques littéraires », 2003.

 andre-dhotel.jpg

Articles :

 

- « Constance et métamorphoses de la ville dans les derniers romans de Simenon », Traces n° 17, 2006.

- « Henri Thomas, André Dhôtel et l’aventure de 84 », in : Henri Thomas et l’écriture du secret, Champ Vallon , 2007.

- « André Dhôtel et les vertus de la nullité », in : L’art du peu, L’Harmattan, 2008.

- « Pierre Mac Orlan et les mélancolies heureuses de l’âge mûr », in Admirable tremblement du temps, le vieillir et le créer, Presses Universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2008.

- « Frontières de l’enfance chez André Dhôtel », Cahiers Robinson n° 25, Université d’Artois, mars 2009.

- « Dans l’ombre de la guerre » (Pierre Mac Orlan), Roman 20-50 n° 47, Presses universitaires du Septentrion, juin 2009.

- « Avatars de la chronique chez Pierre Mac Orlan », in La Chronique des écrivains, Editions universitaires de Dijon, 2010.

- « Scènes de classe chez Hetzel », contribution à la journée pour le centenaire de la naissance d’André Laurie, à paraître dans la revue Le Rocambole.

 

Préface :

 

Le Jardin ouvrier, Ivar Ch’Vavar et camarades (anthologie), Flammarion, 2008.

le-jardin-ouvrier.jpg

 

Poésie :

 

Exercice de l’effacement, prix colportage, Rétro-Viseur éditions, 2002

exercice-blondeau.jpg

Franchises, avec Tristan Felix, L’arbre 2005

Dehors, Polder, 2006

Décimales, Editions des Vanneaux, 2008

decimale.jpg

Coup double, avec Tristan Felix, Corps puce, 2009

Commenter cet article