Complément d'articles : Sur les pas de Jules Verne à… Edimbourg, 4ème partie, par Alexandre Tarrieu

Publié le par rjv

                                                                

 

« Mr. B… demeurait un peu en dehors de la ville dans Inverleith row… ». C’est donc à cette rue que nous allons nous rendre, en espérant que Mr Bain, William de son prénom, mais j’ai trahi Jules Verne…[1], veulent bien nous ouvrir sa porte.



[1] Je dois ces renseignements à Ian Thompson, The Visit to Scotland by Jules Verne in 1859, Scottish Geographical Journal, 121 . pp. 103-106.

 

« Ils prirent par la rue Saint-Andrew…SAM_03501.jpg, ils arrivèrent au squareSAM_0352.JPGau milieu duquel s’élève le monument de Melville. »monument-de-Melville.JPG 

Après avoir observé les diverses banques que mentionne Jules Verne, nous empruntons la rue Saint-GeorgesSAM_0366.JPGqui « va de la place Saint-André à Saint- Georges church… »saint-George-church.JPGet « son clocher aigu… ».

Arrivés devant la « détestable statue de George IV » SAM_0370.JPG, nous prenons par Hanover StreetSAM_0373.JPGet enfilons « la rue qui longe le jardin de la reine, sorte de square allongé… »SAM_03741.jpg.Tels les personnages de Jules Verne, nous nous amusons à lire les professions des habitants : « […] les surgeon, les physician, les sollicitor… » nous amusent beaucoup.SAM_0377.JPGNous ne comprenons pas plus les enseignes et « une seule, souvent répétée » nous semble « menaçante et terrible », et je reste « toujours stupéfait en lisant ce mot redoutable : upholsterer ».SAM_0381.JPG

Jules Verne et Aristide Hignard passent devant la maison de Robert Louis Stevenson mais ils ne peuvent pas le savoir et pour cause : SAM_0380.JPGpeut-être voient-ils le fragile petit garçon de neuf ans qui deviendra le si majestueux auteur de L’Ile au trésor ?

Enfin fatigués par la longue marche nous arrivons « non sans peine à la belle avenue du nom d’Inverleith row… »SAM_0383.JPG Inverleith-row.JPG puis cherchons la maison de Mr. B(ain)… « Une grille enfermant une petite cour plantait la précédait. » w-bain-house.JPGMais nous ne sommes pas accueillis par la jolie Amelia … et c’est seuls que nous nous rendons « comme à un lieu de plaisir […] au cimetière d’Edimbourg[1] , de l’autre côté de la route. »

SAM_0391.JPG« …les tombes faisaient plaisir à voir sous ces frais ombrages… »

[1] Warriston Cemetery

 

 

Publié dans complément d'articles

Commenter cet article